L’ouverture de cette nouvelle saison de chasse, placée sous le signe d’une certaine sécheresse, s’est déroulée correctement, se donnant le temps de prendre son rythme (la pluie est bien évidemment attendue !).

Le premier enseignement à retenir tient dans la…main. En effet, la campagne Cailles (ouverture le dernier samedi d’août, sur arrêté ministériel) a tenu ses belles promesses tant dans la plaine de Montbel – un spot national – que sur le cause Méjean où les moissons furent précoces. D’intéressants prélèvements ont aussi été réalisés sur les régions de Grandrieu et de St-Symphorien.Au tableau Cailles, on compte quatre oiseaux bagués.

Et puis il y a ce petit nouveau, ou presque, nommé pigeon ramier dont les populations connaissent un bel… envol sur une grande partie du département, de Langogne à St-Germain-du-Teil.

Cet oiseau qui peut afficher un bon poids (plus de 500 grammes) et dont la chair est savoureuse (à braiser !) fait la joie de plus en plus de chasseurs lozériens. Il s’agit d’un gibier intéressant car difficile, en fait, à tirer et à atteindre. C’est une chasse complexe et technique qui se pratique notamment à l’affût – si le poste est bien matérialisé, cette chasse peut se pratiquer tous les jours de la saison.

Toujours chez les oiseaux, on peut noter une faible proportion de gibier d’eau, en ce sec début de saison cynégétique – cela est particulièrement remarquable sur l’Aubrac.

Par contre, le canard colvert montre de belles couleurs, la reproduction printanière n’ayant pas été impactée par de grosses crues sur les principaux cours d’eau de Lozère, département des sources comme chacun sait.

Versant poils, la première impression est mitigée, sécheresse oblige. Le lièvre continue de couler d’heureux jours, passant sous les radars canins perturbés par l’absence d’humidité.

De timides prélèvements de sangliers ont pour l’heure été enregistrés et pour les cervidés il faut traditionnellement attendre une poignée de semaines.

Mais la patience et la prudence figurent en haut du tableau des vertus du chasseur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu