Cela partait d’un bon sentiment, noble, généreux et patatras ! L’intolérance stupide (pléonasme) est passée une nouvelle fois par la voie et les voix des anti-chasse.

Eh oui, les chasseresses de la Mayenne (une association regroupant une trentaine d’adhérentes) ont cru bien faire en faisant un don de 2000 euros à la ligue contre le cancer, dans le cadre de la lutte contre le  cancer du sein.

Le 21 octobre, elles organisent une battue payante (sangliers, chevreuils) dont les bénéfices seront reversés à la Ligue.

Or, une pétition est vite mise en ligne (ah ! la perverse magie des réseaux sociaux), s’insurgeant contre la nature de ce don « issu de la mort » – contre les Mayennaises, la mayonnaise monte et les chasseresses deviennent pécheresses…. Il n’empêche, 1000 signataires (seulement !) vont faire plier la Ligue qui refuse le don.

On peut légitimement s’interroger sur le degré de conscience des pétitionnaires et des responsables de la Ligue. En effet, quid par exemple de la souffrance des animaux de laboratoire qui font « progresser la recherche » selon les scientifiques ?

Quelle tartufferie, n’est-ce pas ? Tartuffe qui clamait dans la pièce de Molière : « Couvrez ce sein que je ne saurais voir. Par de pareils objets, les âmes sont blessées. Et cela fait venir de coupables pensées. »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu