Début novembre 2018, le journal quotidien Le Parisien / Aujourd’hui en France publie une pleine page intitulée « Manifeste : Appel de 76 fondations et associations contre les excès et les provocations de la chasse » – lesdites signataires s’étant cotisées pour s’offrir cet espace publicitaire, à quelques jours de la célébration de l’armistice…

 

Le (long) texte constitue un procès à charge (lourde) du monde cynégétique, accusé de tous les maux au pays des animaux.

Le tir à vue commence bien sûr par l’accidentologie, les rédacteurs omettant de préciser que les accidents de chasses concernent essentiellement les… chasseurs. Puis c’est le tour des « pratiques barbares » comme le déterrage des blaireaux, l’écrasement (ah, il doit s’agir de tendelles…) et l’étranglement des passereaux (pas de précision d’identités)…

Le « déversement » de 6000 tonnes de plomb chaque année est signalé (suivant quel mode de calcul ?) alors que l’utilisation des munitions alternatives (acier) se développe. Enfin la confiscation de la nature est stigmatisée.

Ah oui, les signataires « exigent sans attendre » « l’interdiction du prosélytisme de la chasse et des armes dans nos écoles ». Diable, le grand… Satan serait-il le biblique Nemrod, grand chasseur et fondateur de cités en Mésopotamie ? Un Nemrod corrupteur et dictateur ?

Alors, finalement, que répondre à ce déluge d’intolérance ? Certes, il y a des vilains petits canards (sic) dans le monde de la chasse – comme dans celui de la politique, du sport, de l’environnement même… La nouvelle secrétaire d’état à la transition écologique est une ancienne responsable du groupe Danone chez qui elle défendait les OGM et l’utilisation de l’huile de palme.

Bref, assez d’incohérences et plus de tolérances. Une chasse bienvenue, en ces temps hystérico-médiatiques, serait celle à l’intolérance – une chasse menée de concert, bien sûr.

 

Nota Bene : 

Petite remarque pour conclure (provisoirement) : qu'en est-il de la "souffrance" des poissons d'eau douce et de haute mer, sans parler des saumons d'élevages gavés aux farines animales !?
cliquer sur le lien (accès page parue dans Le Parisien / Aujourd'hui en France)page anti chasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu